Easy Rider en moto

Arrivée au Vietnam, je me suis rendue compte qu’il y a plus de deux roues que de voitures. Beaucoup de backpackers achètent leur propre moto pour traverser le pays du nord au sud (de Hanoi à Ho Chi Minh) ou inversement.
Malheureusement, le nombre d’accidents est important, d’autant plus lorsque l’on n’est pas habitué à la conduite locale… Une solution pour profiter de ce mode de transport sans danger et en dehors des sentiers touristiques : l’expérience Easy Rider !

Mais qu’est-ce que c’est ?

Des guides locaux proposent leurs services pour faire découvrir le Vietnam sous un autre angle. Il me reste juste à me relaxer à l’arrière, profiter du paysage et prendre des photos.

J’ai choisi de le faire de Hue à Dong Hoi en 3 jours / 2 nuits.

Jour 1 : De Hue à la province Quãng Trị où se trouve la zone démilitarisée DMZ

Un premier arrêt au cimetière militaire Hương Điền pour honorer la mémoire des soldats américains, français et vietnamiens qui ont combattu pendant la guerre d’Indochine et du Vietnam.

Cimetière militaire Hương Điền – Vietnam

Puis traversée de la Highway 1 qui me donne une belle vue sur la côte.

Mr Thy, mon guide et chauffeur – Vietnam

Une Vietnamienne sur son vélo – Vietnam

Bateau de pêche - Vietnam

Bateau de pêche – Vietnam

Arrivée aux tunnels Vịnh Mốc où des milliers de familles vietnamiennes y vivaient pendant la guerre pour se protéger des bombardements. Ils ont une longueur de 1701m et se situent sur 3 niveaux : 12, 15 et 23m. Plus grands et plus profonds que les tunnels de Cucci à coté de Ho Chi Minh (Saigon), seulement utilisés lors des affrontements.

Thy à l'entrée des tunnels Vịnh Mốc - Vietnam

Thy à l’entrée des tunnels Vịnh Mốc – Vietnam

Tunnels Vịnh Mốc - Vietnam

Tunnels Vịnh Mốc – Vietnam

La prochaine étape se fait sur les bords de la rivière Bến Hải et du pont Hiền Lương, où le Vietnam a été divisé en deux lors du traité de Genève le 20 mai 1954, séparant le nord vietnamien du sud français pendant 5 ans. Cette zone s’appelle aussi zone démilitarisée ou DMZ.

Monument à la gloire des combattants - Vietnam

Monument à la gloire des combattants – Vietnam

pont Hiền Lương - Vietnam

pont Hiền Lương – Vietnam

Et enfin direction Khe Sanh en passant par le Hồ Chí Minh trail qui longe la frontière du Laos. Super paysage dans les montagnes, jungles, rizières et communautés vietnamiennes.

A la frontière du Laos - Vietnam

A la frontière du Laos – Vietnam

Maison typique des montagnes - Vietnam

Maison typique des montagnes – Vietnam

Rizières - Vietnam

Rizières – Vietnam

Sourire d'enfants - Vietnam

Sourire d’enfants – Vietnam

Arrivée à Khe Sanh, la ville est en effervescence pour la fête d’anniversaire des 45 ans de l’expulsion des américains du pays. Propagande communiste, feux d’artifice et témoignages des anciens combattants sont au rendez-vous !

Propagande pour les 45 ans de la libération du pays - Vietnam

Propagande pour les 45 ans de la libération du pays – Vietnam

 

Jour 2 : Ho Chi Minh Trail jusqu’à Phong Nha Kẻ Bàng national park

Café - Vietnam

Café – Vietnam

Après un petit déjeuner bien mérité, visite de la base militaire Khe Sanh, et du musée de l’Highway 9.

Base militaire Khe Sanh - Vietnam

Base militaire Khe Sanh – Vietnam

Bunkers de Khe Sanh - Vietnam

Bunkers de Khe Sanh – Vietnam

La route continue sur plus de 240 km de la Hồ Chí Minh trail. Les paysages sont étonnants. Des minorités ethniques peuplent ces montagnes : les Pacô et Vân Kiều.

Claire pendant le Hồ Chí Minh trail - Vietnam

Claire pendant le Hồ Chí Minh trail – Vietnam

Cascade - Vietnam

Cascade – Vietnam

Rainforest - Vietnam

Rainforest – Vietnam

Minorité ethnique Vân Kiều - Vietnam

Minorité ethnique Vân Kiều – Vietnam

Thy me fait découvrir  comment récolter le caoutchouc. Et oui, le caoutchouc n’est pas le résultat d’un mélange chimique mais provient d’un arbre du même nom ! Il faut faire une incision sur ce dernier et laisser couler le liquide dans un récipient. Ce processus doit être fait tôt le matin afin qu’il ne fasse pas trop chaud et que le caoutchouc n’ait pas le temps de sécher.

Caoutchouc - Vietnam

Caoutchouc – Vietnam

En fin de journée, nous nous arrêtons pour la nuit à Sơn Trạch, village voisin de Phong Nha Kẻ Bàng national park

Village de Sơn Trạch - Vietnam

Village de Sơn Trạch – Vietnam

 

Jour 3 : de Phong Nha national park à Đồng Hới

J’ai préféré visiter Paradise Cave au lieu de Phong Nha Water Cave. Paradise Cave est la plus grande caverne du Vietnam. Elle a été découverte en 2005 et est ouverte au tourisme depuis 1 an. Elle fait 32 km de longueur et 100m de hauteur. Cette caverne porte bien son nom car on ne sait vraiment où donner de la tête : si on est au paradis, au centre de la terre ou dans l’espace !

La route pour s’y rendre est à couper le souffle. Thy m’explique que c’est considéré comme le Halong Bay terrestre. On y croise étonnamment beaucoup d’églises catholiques. Une minorité chrétienne habite la région.

Paradise Cave - Phong Nha national park - Vietnam

Paradise Cave – Phong Nha national park – Vietnam

Paradise Cave - Phong Nha national park - Vietnam

Paradise Cave – Phong Nha national park – Vietnam

Église catholique - Vietnam

Église catholique – Vietnam

Le Halong Bay terrestre - Vietnam

Le Halong Bay terrestre – Vietnam

Région de Phong Nha national park - Vietnam

Région de Phong Nha national park – Vietnam

Après la visite de la caverne, nous prenons la direction de Đồng Hới pour attraper mon bus pour Hanoi. Nous nous sommes arrêtés pour déjeuner chez l’habitant dans un village au milieu de nul part. Le saviez-vous ? Tout se mange dans le poulpe, même la tête à ma grande surprise. Ne sachant par où commencer, mon guide a bien ri devant mon désarroi et m’a expliqué comment le manger… Au final, c’est un régal !

Plat local - Vietnam

Plat local – Vietnam

Informations complémentaires :

Si vous voulez être le seul touriste sur les routes et découvrir le Vietnam autrement, je vous conseille de partir avec Vietnam Motor Trail et son guide Mr Thy.

www.vietnammotortrail.com

Il n’est que 5eme sur Tripadvisor mais Thy est quelqu’un de confiance qui pourra vous proposer des trajets sur mesure.

Le prix est de 65$ par jour par personne. Tout est inclus (tickets pour les musées, les 2 nuits d’hôtel, les boissons dont la pause-café, le casque, le guide anglophone, la moto…). Seule les repas sont payants (mais vous en aurez entre 1 et 3$ par repas).

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations. Je répondrai à toutes vos questions.

2 Comments on “Easy Rider en moto

  1. Merci pour ces précieuses informations. Je m’apprête à faire le même chemin par moi-même et savoir exactement où s’arrêter est super. Je me réjouis!

    • Bonjour Sarah,

      Contente que m’ont itineraire puisse te servir. Tu vas voir c’est un super trajet surtout sur la partie à la frontière avec le Laos ! N’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
error: Content is protected !!